mardi 15 août 2017

Nouvelle interview de Robert Pattinson, Josh et Benny Safdie avec Uproxx

Dans cette interview, Benny revient sur la façon dont il a développé le personnage de Nick, Robert parle de la façon particulière dont il a travaillé lors de la pré-production et il sera également question d'un des autres acteurs du film, Buddy Duress, qui a également tenu une place importante dans la création de Good Time :


Version anglaise :

The Coen brothers, the Russo brothers, the Wachowski siblings: sibling filmmaking teams sound great on paper, but how does that actually work in practice? While I can’t speak to Benny and Josh Safdie’s exact work practices, the sibling filmmakers behind Heaven Knows What (directed by Josh and Benny, written by Josh and Ronald Bronstein) and now Good Time (ditto) have a clear dynamic when interviewed. Clean-shaven, caffeinated Benny, who answers quickly and expansively, is the performer, the actor-y one, eager to play this promotional game. Josh, hirsute in face and hair like an age-reversed Rick Rubin, dressed in his aggressively normcore director’s uniform of black jacket and promotional hat from the movie he’s just directed, is the artist, given to more considered responses, and to shepherding his brother back on track.

The pair seem precocious in person, though I hadn’t guessed it from their film. Good Time is gritty and committed to realism, but without the self-seriousness you expect from young filmmakers exploring Very Serious Subjects. It never feels bloated or overly earnest, and they’ve smartly used their sociological impulses in service of a genre movie, which gives Good Time a tightness a lot of similar works lack. Whatever they’re doing, it’s working.

It was disconcerting at first, being face to face with this gregarious, articulate version of Benny, when up until that moment I’d known him only as his character in Good Time, Nick Nikas, the brooding, unibrowed, mentally challenged brother to Robert Pattinson’s Connie Nikas, a tweaky, circle-bearded grifter. Pattinson was there too, the former sparkly vampire familiar with the process, affable and happy to be just Rob, a guy doing a movie.

Récapitulatif : Promotion de Good Time aux Etats-Unis

Avec le début de la promo de Good Time la semaine dernière pour sa sortie aux Etats-Unis le 11 Août, les événements se multiplient ! Afin d'y voir plus clair, vous retrouverez tous les liens dans cet article !
Pour connaître les événements à venir n'hésitez pas à consulter L'agenda !

Interview avec Howard Stern :

Press Junket :

Photos :
Press Junket à New York (2)
Press Junket à Los Angeles (2) / Photos HQ
Late Show With Stephen Colbert (Photos et Vidéos) - Vidéo de l'interview
Good Morning America - Photos et vidéos  - Vidéo de l'interview
Build Series - Photos et vidéos
Posant avec des journalistes
Times Talk - Photos et Vidéos

Interviews Vidéos : 
- Kristien Morato - KTLA - Extra TV - Hollywood XYZ - Mindfood Magazine - The Hollywood Reporter - Reuters - DP/30 - Charlie Rose Show - USA Today - IGN - CBS Los Angeles

Interview Audio : 
The Hollywood Reporter - The Frame - The Nerdist

Interview écrite :
New York Magazine - Associated Press - GQ - Rolling Stone - Deadline - The New York Guardian - Rotten Tomatoes - Business Insider - Entertainment Weekly - The Los Angeles Times
The huffington post

Josh et Benny Safdie parle de leur travail avec Robert avec Vanity Fair France

Banquet HFPA :

Photos et Vidéos

Jimmy Kimmel Live :

Les Vidéos
Les Photos
Communiqué de Presse de Robert clarifiant les choses sur la scène avec le chien

Avant Première de Good Time à New York :

Les Photos et Vidéos

Interviews écrites :
- The Hollywood Reporter - Variety - WWD - The Knockturnal

Photos : 

Photos et Vidéo de Robert Filmant un projet dans les rues de New York
Posant avec un fan

Le 27 Juillet :
Posant avec une fan à Montréal 
A l'aéroport de Montréal 
A Montréal 

Le 9 Août :
Dans les rues de New York
A la sortie de son hôtel

Avec Solo à Los Angeles - Le 30 juillet // - Quittant la salle de sport- Le 31 Juillet // A l'aéroport d'Oakland le 1er Août.
Posant avec des fans à Los Angeles - Le 3 Août - Le 6 Août 2017 // Dinant avec Katy Perry et des amis - Le 5 Août // Dans les rues de New York - Le 8 Août // A New York le 10 Août / Posant avec une fan à New York - Le 11 Août  // Quittant son hôtel - Le 13 Août 2017 - A l'aéroport de New York le 13 Août

Good Time Behind The Scenes (2) (3) (4) - Affiche Française de Good Time - Poster "Prisoner Movement Slip" - Good Time Still (2) - Affiche alternative Good Time

Vidéos : 

Vidéo instagram story Good Time Movie / Extrait de Good Time - Extrait n°2 - Extrait n°3 // Vidéo Behind The Scene Good Time
A une fête chez Katy Perry // A L.AX - Le 7 Août

Nouvelle interview de Robert Pattinson avec Entertainment Weekly

Pour la première fois Robert revient sur les fameux tweets de Trump à son sujet, sur son habitude à dire les mauvaises choses, de Good Time et bien d'autres choses dans cette nouvelle interview : 


Traduction :

Il y a environ 15 photographes devant l'hôtel de New York  où - stratégiquement placé derrière un mur dans le hall, habillé dans un sweet à capuche marron qui est deux fois trop grand - se trouve Robert Pattinson.

C'est la vie de l'acteur britannique de 31 ans depuis ces dix dernières années, depuis qu'il a été choisi pour le rôle du vampire immortel Edward Cullen dans Twilight. Pourtant, depuis que la franchise a pris fin il y a 5 ans, la carrière de Pattinson a pris un tournant imprévisible, même si sa célébrité a maintenu le cap. Après des seconds rôles éclectiques dans des films comme Maps to the stars, de David Cronenberg et The Lost City of Z de James Gray, Pattinson est de retour à l'écran dans son premier rôle depuis Cosmopolis en 2012.

Dans Good Time, réalisé par Josh et Benny Safdie, Pattinson joue un criminel de bas étage nommé Connie Nikas, qui dès le début du film, prévoit un braquage de banque qui déclenche l'intrigue.

Le film acclamé par la critique (dans certains cinémas en ce moment) se déroule sur 24 heures, durant lesquels le personnage de Pattinson dort à peine. C'est un sentiment que l'acteur peut comprendre ce Mardi matin, quand nous nous sommes rencontrés pour discuter de sa carrière, le nouveau film et son habitude à dire les mauvaises choses.


Interview vidéo de Robert Pattinson dans l'émission The Late Show With Stephen Colbert - Le 9 Août 2017



Traduction :

Stephen Colbert : Mon premier invité ce soir a connu la célébrité grâce au film Twilight, aujourd'hui il reçoit de très bonnes critiques pour sa performance dans Good Time. Merci d'accueillir Robert Pattinson. Comment allez-vous ?
Robert : Ça va, c'était l'avant-première hier soir donc je n'ai que 10% de mes fonctions en ce moment.
SC : La première était ici à New York ? Pourquoi seulement 10 %, vous êtes allés à une after-party ? Vous êtes venus ici juste après la fête la nuit dernière ?
Robert : Et bien, après plusieurs interviews désastreuses durant la journée.
SC : Des interviews désastreuses, que voulez-vous dire ?
Robert : J'ai fait mauvaises interviews sur mauvaises interviews.
SC : Cela se termine maintenant, car ici ce sera une interview géniale. Qu'avez-vous fait d'autres aujourd'hui ? Des interviews pour la télé ?
Robert : Non pas pour la télé.
SC : Alors je m'en fiche. Vous devez être fatigués, n'est-ce pas ?
Robert : Ça va, même s'il fait froid ici.
SC : C'est pour cela qu'il fait si froid, car nous voyons nos invités comme de la nourriture, nous voulons la garder fraîche. Vous avez commencé à Londres, de ce que j'ai compris. Votre première pièce était "Our Town" ? Vous étiez Georges dans "Our Town", Quel petit rôle sympa pour commencer, Qu'est ce qui pourrait être moins célèbre que de jouer George ?
Robert : J'essaie désespérément de me souvenir de quoi 'Our Town' parle, j'en parlais l'autre jour. Cela parle d'une ville ?

Interview vidéo de Robert Pattinson dans l'émission Good Morning America - Le 10 Août 2017



Traduction :
Journaliste : Je voudrais vous parler de votre accent du Queens dans quelques minutes, j'ai eu la chance de voir le film, vous faites irruption dans la pièce, vous avez l'air si différent dans ce film. En quoi a consisté la transformation pour vous, physiquement ?
Robert : On tournait beaucoup dans la rue, à la dérobée et il y avait également beaucoup d'acteurs pour qui s'étaient la première fois et je ne voulais pas avoir l'air genre "Je suis un acteur jouant un rôle", donc j'ai passé beaucoup de temps à convaincre les gens que je pouvais être cela. C'est la première fois que je reste dans la peau d'un personnage pour une période aussi importante, mais c'est très satisfaisant de traîner dans les rues et de tourner un film sans que personne ne le remarque, parce que personne dans le film n'est reconnaissable. 



Interview vidéo de Robert Pattinson avec CBS Los Angeles



Traduction :
Journaliste : Connie est un narcissique qui emmène son frère dans cet horrible délire, créant la destruction, mais on vous supporte tous les deux durant tout ce temps.
Robert : Il a simplement décider que... 'J'aime mon frère... et en l'aimant il est donc en conséquence une partie de moi, donc tu fais partie de mon voyage. 
Robert : Dans leur précédent film j'ai adoré voir la scène où ... comment les scènes se déroulent avec de vraies personnes dans les rues, autour de vous. Je voulais tellement faire partie de cela, je ne savais pas vraiment comment y parvenir. 
Journaliste: Vous êtes tellement reconnaissable, mais vous êtes sortis en public dans la peau de Connie, comment ça s'est passé ?
Robert : Quand on faisait des tests maquillage, on se demandait si cela fonctionnait pour le personnage, mais on se demandait également ' est-ce que tu peux marcher dans les rues sans que personne ne te reconnaisse,' c'est la première fois que je faisais cela. C'est très étrange et satisfaisant d'être dans la rue sans voir ne serait-ce qu'une lueur de reconnaissance dans le regard des gens. 

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Interview vidéo de Robert Pattinson avec USA Today



Traduction :

- Je suis Robert Pattinson et je parle de mon film "Good Time". Est-ce que j'étais censé regarder la caméra ?
- Je n'avais jamais été dans une prison avant, c'était fascinant pour moi, j'ai pu voir toutes les parties de la prison, j'ai pu parler à des personnes qui sont allés elles-mêmes dans plusieurs prisons, où ont eu des membres de leur famille qui y sont allés. Tout le monde a une histoire à dire. Avec Benny ont parlé des personnages, de leur histoire en étant dans la peau des personnages en même temps, c'est une façon étrange de faire des recherches, mais je n'ai jamais dit clairement que je faisais des recherches, je discutais simplement. 
- Pratiquement toutes les personnes sur le film viennent du Queens, de mon point de vue c'est également écrit avec l'accent du Queens, avec un phrasé spécifique, cela m'a rendu les choses plus faciles. Mais j'ai toujours adoré les accents, c'est généralement ce qui fait que les jobs m'attirent. 
- J'ai eu une permanente à un moment donné, car mon objectif était que mon personnage ressemble plus au personnage de Benny, mon frère. C'était assez grossier, je pensais que j'aurais l'air plus tendance. 


Robert Pattinson parle de ses insécurités et de Good Time avec Business Insider


Traduction :

"Robert Pattinson s'ouvre sur ses insécurités et son nouveau film."

Robert Pattinson est peut-être plus connu pour le rôle qui l'a transformé en superstar mondiale et en obsession des tabloïds, en jouant Edward Cullen dans la franchise "Twilight", mais il rend les choses difficile pour ceux qui veulent le garder dans cette boite. 

Dans son dernier film, "Good Time" (dans certains cinémas Vendredi, sortie nationale le 25 Août), Pattinson donne la meilleure performance de sa carrière jusqu'à présent en jouant Connie, un petit criminel qui se lance dans une mission pour libérer son frère handicapé mental de prison. Après que les deux ratent un braquage de banque, nous suivons Connie dans un voyage étrange à travers New York, durant lequel tout ce qu'il fait tourne mal. Pour se transformer en truand crasseux du Queens, l'acteur de 31 ans a passé plusieurs mois à travailler avec les réalisateurs Josh et Benny Safdie (Benny joue le frère de Connie dans le film) avant le début du tournage, ce qui incluait de s'habiller comme le personnage et d'improviser des performances avec Benny en public.

Avec un groupe de paparazzi impatient l'attendant dehors, Business Insider a parlé avec Pattinson à l'hôtel Bowery à New York, pour discuter de son nouveau rôle, sur pourquoi il passe beaucoup de temps sur les sites internet dédiés aux films et avec plus de films "Twilight" à venir, s'il considérerait à nouveau de jouer Edward Cullen.

Jason Guerrasio : Vous avez dit en interview que c'était une photo du dernier film des Safdie "Heaven Knows What", qui vous a donné envie de travailler avec eux. Qu'est-ce que vous recherchiez, en terme de créativité, à cette époque ?
Robert Pattinson : Cela. Je veux dire, je ne fais rien d'autre. Je regarde littéralement des sites web sur des films toute la journée. [Rires]

G : Wow.
P : Aussi des sites de critiques de livres, n'importe où où il pourrait y avoir quelque chose. Je suppose que j'essaie de comprendre ce qui pourrait être dans l'air du temps. Quelque chose qui ait du sens. C'est très très difficile de trouver quelque chose qui soit dans l'air du temps. 

G : Donc votre processus pour le choix des rôles est différent de la méthode traditionnelle d'Hollywood, avec un agent vous envoyant du matériel. Vous recherchez le matériel.
P : Je pense que c'est bien plus qu'un scénario. J'ai fait un film après 'Good Time' [intitulé 'Damsel'] qui provenait d'un scénario et c'est marrant. Mais au départ, je l'ai lu et je ne l'ai pas compris. Et ensuite, j'ai vu ce film "Kumiko the treasure Hunter," que les réalisateurs, les frères Zellner, avaient fait avant et j'ai appelé mon agent pour lui dire "Qui sont ces gars ?" et il disait "Tu viens d'avoir une offre pour leur film et tu as dit 'non'" et je lui ai répondu "Oh Merde ! Attends !" [Rires] Je pense que vous avez besoin de plusieurs éléments. Et je suis une de ces personnes qui pensent que si vous faites quelque chose de bien une fois, même si c'était il y a longtemps, je pense...


Robert Pattinson parle de ces 5 films préférés avec Rotten Tomatoes



Traduction :

Faites toutes les blagues de vampire scintillant que vous voulez, mais Robert Pattinson a accompli pas mal de choses pour prouver qu'il est plus qu'une idole de films pour jeunes adultes. Il a travaillé avec David Cronenberg, Anton Corbijn et David Michôd, entre autres, accumulant une variété éclectique de rôles. Récemment, il est apparu dans des titres acclamés par la critique comme The childhood of a leader et The Lost City of Z. 

Cette semaine, Pattinson ajoute un autre film impressionnant à son CV avec Good Time, un drame de Ben et Josh Safdie à propos d'un criminel New Yorkais qui passe une nuit de plus en plus dangereuse en tentant de libérer son jeune frère de prison. Pattinson a parlé à Rotten Tomatoes à propos de ses 5 films préférés, au départ en se concentrant sur les personnages en fuite jusqu'à ce que nous nous ouvrions un peu plus, mais nous sommes également revenus sur la dernière fois que nous l'avons interviewé, juste avant la sortie du premier film Twilight en 2008.

Interview de Robert Pattinson avec Deadline



Traduction :

Les cinéastes New Yorkais Joshua et Ben Safdie reviennent dans les rues de la ville qu'ils appellent 'Maison' pour leur cinquième film, Good Time. Cette fois-ci, ils incluent des talents connus comme Robert Pattinson et les nommés aux Oscars, Jennifer Jason Leigh et Barkhad Abdi. Pattinson a eu connaissance du travail des Safdie après avoir vu une image promotionnelle de leur film de 2014, Heaven Knows What. Il a contacté les réalisateurs alors qu'ils montraient leur film au SXSW, en leur disant qu'il voulait travaillé sur leur prochain projet. 

Le thriller, qui a fait ses débuts en Compétition à Cannes en Mai, commence avec un braquage de banque raté fait par deux frères. Après que son frère cadet (Ben Safdie) soit attrapé et envoyé en prison, Constantine Nikas (Pattinson) entreprend une odyssée tordue à travers les enfers de la ville dans une tentative de plus en plus désespérée et dangereuse pour faire sortir son frère de prison. Au cours d'une nuit sous adrénaline, Constantine se retrouve dans une folle descente vers la violence et le chaos, alors qu'il court contre la montre pour sauver son frère et se sauver lui-même, sachant que leur vie est en jeu.

Nouvelles photos et vidéos de Robert Pattinson lors du Q&A au Cinefamily à Los Angeles - Le 2 Août 2017



Extrait vidéo du Q&A de Robert Pattinson avec l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences - Le 6 Août 2017



Traduction à venir...

Nouvelles photos de Robert Pattinson pour USA Today


image host image host image host

Update : Ajout de deux nouvelles photos, ainsi qu'une ancienne en version complète :
image host image host image host

Source (Version HQ Via & Via) / Via / Source

lundi 14 août 2017

Nouvelles photos de Robert Pattinson quittant son hôtel à New York - Le 13 Août 2017


image host image host image host image host image host image host

Merci à Posh pour ces photos !

Nouvelles photos et vidéos de Robert au Late Show with Stephen Colbert à NYC - Le 9 Août 2017


Photos et vidéos de Robert Pattinson lors du Q&A au Museum of the Moving Image à New Yor k - Le 25 Juillet 2017

Josh, Benny Safdie, Buddy Duress & Tahliah Webster étaient également présents :



Photos et vidéos de Robert Pattinson lors des Q&A à Lincoln & Union Square à New York - Le 11 Août 2017



Photos et vidéos de Robert Pattinson durant le Q&A avec Times Talk - Le 10 Août 2017


Nouvelle photo et vidéo de Robert Pattinson à l'aéroport de New York - Le 13 Août 2017

Robert a été aperçu quittant New York hier, d'après ses récentes déclarations, il semblerait qu'il s'envole pour l'Europe pour démarrer le tournage d'High Life en pologne.

Nouvelle interview de Robert Pattinson avec The Huffington Post

Cette fois-ci Robert a échangé avec The Huffington Post à propos des paparazzis, de sa célébrité et de Good Time :


Version Anglaise :

Robert Pattinson, I’m sorry.

Outside the Bowery Hotel in downtown Manhattan, where I interviewed Pattinson on Thursday morning, a cabal of paparazzi clutched their cameras in anticipation. For this I felt persuaded to apologize by way of introduction. It must feel suffocating to sit on the other side of such vultures.

Pattinson pled ignorance. “I just came in and they weren’t there,” he said, playfully defiant. “I’m almost certain it’s not about me, though.”

Who else would they be looking for?

“I go in and out, and I’m like, ’They’re not following! It’s clearly someone else,’” he said, almost proud at the realization that maybe there’s somebody more sought-after in the building. Doubtful. If anything, his comment proved that he’s all too familiar with the dance that occurs between shutterbug and famous subject. After all, this is the man who, according to a GQ profile published last week, rode around in the trunks of cars and parked rental vehicles throughout Los Angeles in case he needed to make a quick getaway. He’s depressingly well-trained in the art of paparazzi circumvention.

Nouvelle photo de Robert Pattinson lors de la pré-production de Good Time

Lors de la promo du film, Robert tout comme les frères safdie ont évoqué le fait qu'ils se sont rendus dans une station de lavage automobile pour tester les personnages de Connie et de Nick, le producteur Oscar Boyson a immortalisé le moment :


Source

Nouvelle interview de Robert Pattinson avec The Knockturnal lors de la première de Good Time à New York

Lors de la première de Good Time a New York la semaine dernière, Knockturnal a échangé avec les frères Safdie, Barkhad Abdi, Taliah Webster et Robert :


Version Anglaise :

While working on this film, at what point did you look in the mirror and go, “Oh my god, I don’t recognize myself anymore?”

Not really. I always recognize myself, but I was really surprised by the end when we just got through the entire movie and there had never been anything, there was never a cellphone picture, nothing, which is incredibly satisfying and relieving.

How do you feel about the Oscar buzz?

I don’t think about that all. It sounds terrible considering I’m doing press now, but I was done with my desires at Cannes. This is all just gravy.

Can you speak about collaborating with the Safdie Brothers and what you admire about them?

Their discipline and the level of energy they bring to jobs.


Nouvelle interview de Robert Pattinson avec The Los Angeles Times

Dans cette interview il est question du tournage de "High Life", de ses cinéastes favoris, des films qui l'ont marqué, de son désir de travailler avec la réalisatrice Maiwenn...


Dans l'attente de la traduction, la version anglaise :

With the release of “The Lost City of Z” and “Good Time,” 2017 may well be remembered as the year Robert Pattinson officially became a critics’ darling.

Some might claim the shift began in 2012, when the British actor, still best known for setting hearts aflutter in the “Twilight” movies, drew raves for his change-of-pace performance in David Cronenberg’s art-house chiller “Cosmopolis.” Since then Pattinson has reteamed with Cronenberg on “Maps to the Stars,” done further career-redefining work in David Michôd’s dystopian thriller “The Rover,” and earned plaudits for his appearances in films including Werner Herzog’s “Queen of the Desert” and Anton Corbijn’s “Life.”

But his versatility has never been on such dazzling display as it has this year, first with his shrewdly underplayed supporting role as the real-life Amazon explorer Henry Costin in James Gray’s “The Lost City of Z.” He followed that with his arrestingly deglamorized star turn as an amateur bank robber in Josh and Benny Safdie’s thriller “Good Time,” which opened in theaters Friday.

samedi 12 août 2017

Photos de Robert Pattinson lors de la première de Good Time au Festival Fantasia - Montréal - Le 27 juillet 2017




Photos et Vidéos de Robert Pattinson dans l'émission Good Morning America - Le 10 Août 2017



Interview de Robert Pattinson, Josh et Benny Safdie avec Associated Press



Traduction :

Questions/réponses : Robert Pattinson est sous couverture à New York pour "Good Time"

Los Angeles (AP) - "Good Time est une histoire à propos d'une mauvaise nuit qui empire. Robert Pattinson joue un petit escroc du Queens qui s'appelle Connie Nikas, dont le braquage et la tentative de fuite ont conduit son frère mentalement handicapé en prison. Et ce n'est que les premières minutes. Le film ne s'essouffle pas pendant les 90 minutes suivantes. 

Les gens ont décrit Good Time comme un "'Mean Street' sous MDMA" et un "'After Hours' sous crack et meth" ce qui serait même trop fade pour capturer complètement son rythme cinétique. Les réalisateurs derrière, Josh et Benny Safdie, sont deux personnes que le grand public serait pardonné de ne pas connaître. Ce sont des frères dans la trentaine, dont le dernier film, le drame "Heaven Knows What", a seulement été projeté dans 14 cinémas. 

Alors comment ont-ils eu l'une des plus grandes stars du cinéma au monde pour mener leur prochain film ?
Pattinson les a appelé. 

The Associated Press s'est assis avec Pattinson et les Safdie (Benny joue également le frère de Connie, Nick, dans le film) pour parler de Good Time et sur la façon dont une star de cinéma a été capable de rester cachée à la vue de tous à New York - même dans le métro à une heure de pointe. 

Nouvelles photos de Robert Pattinson dans le rôle de Connie Nikas


image host
Légende de la photo par Josh Safdie : "Cet homme a travaillé plus dur qu'il ne l'a dit. Tout comme l'équipe. Merci à tous. Good Time est maintenant au cinéma à New York et Los Angeles. Nous ferons un Q&A avec lui et le casting ce soir à Lincoln Square et Union Square. Venez."


Interview de Robert Pattinson avec le magazine GQ

Après les photos voici l'interview de Robert avec le magazine :


Traduction :

Robert Pattinson est de nouveau en vie. 

L'idole de Twilight semblait être condamné à être un ancien vampire soucieux, pour toujours. Mais ensuite, il a planté un pieu dans sa carrière et a travaillé pour la ressusciter. 

Donc c'est réglé, dit Rob Pattinson, on va faire l'ayahuasca ensemble. Ayahuasca est un hallucinogène amazonien que les gens prennent pour mener un voyage en eux-mêmes, habituellement avec un chaman, habituellement durant une retraite et c'est une façon totalement normale et valable pour nous de passer une de nos deux journées ensemble, je suis totalement d'accord. Oui, Rob, faisons-le. Pour l'histoire de notre couverture de GQ, prenons de grandes doses d'Ayahuasca. Glissons-nous dans le tunnel sentimental de nos identités jusqu'à ce qu'on soit dans la peau de Malkovitch. Ensuite j'ai fait des recherches. Il y a une grande partie de votre trip où vous vomissez simplement. Mais nous sommes prêts pour quelques vomissements ! Personne ici n'est un nouveau-né qui ne peut pas gérer un peu d' antipéristaltisme ! On vient juste de se rencontrer après tout et quel meilleur moyen pour se connaître que de voir les boyaux de l'autre. Moi et Rob Pattinson ! Vomissant comme pas possible ! Quelle histoire ! Mais - mais - peut-être que tous ces vomissements rendraient difficile le fait de parler ? Peut-être que cela changerait notre psyché irrémédiablement et nous ramènerait à nos proches changés pour toujours ? Ça pourrait, n'est-ce pas ? Retour à la case départ. Mais vous savez ce qu'ils disent : il n y a pas de mauvaises idées lors d'un braistorming. 

Donc c'est réglé, dit Robert Pattinson, nous allons nager avec les requins ! Personne ne fait ça, n'est-ce pas ? Le meilleur moyen de nous rapprocher de certains aspects de l'existence, pense-t-il, est de nager avec des requins, les mettant au défi de nous manger. Je suggère que peut-être l'ayahuasca nous amène au bord de l'existence également ? Et ne serait-il pas difficile pour moi d'écrire ceci si l'un de nous (moi) se fait mangé par un de ces requins ? Bien sûr, bien sûr, il comprend. Quoi qu'il en soit, il dit "j'ai peur que quelque chose ne se produise et me fasse ressembler à une fillette." Ce qui est juste et donc nous n'allons pas le faire.


Josh et Benny Safdie parlent de leur collaboration avec Robert Pattinson pour Good Time pour le magazine Vanity Fair France

Article paru dans l'édition du mois de septembre :


Merci @sallyvg pour le scan  digital ! 

Nouvelle vidéo de Robert Pattinson et Benny Safdie sur le tournage de Good Time



Nouvelle photo de Robert Pattinson posant avec une fan à New York



Source

Nouvelles photos de Robert Pattinson dans Good Time




Source Via

Nouvelle affiche alternative de Good Time avec Connie et Nick Nikas


Update : Ajout de la photo sans tag :

image host

Source Source

vendredi 11 août 2017

Robert Pattinson en couverture du magazine GQ


Nouvelles photos de Robert Pattinson posant avec des journalistes

Avec la journaliste Lola ogunnaike, pour l'émission "Entertainment Weekly The Show"


Update : Avec le journaliste Chris Hardwick de The Nerdist :

image host

Légende de la photo : "Au cas où vous l'auriez raté Rob Pattinson est un invité FANTASTIQUE dans le podcast @Nerdist...vraiment sympa, honnête et amusant. Un type solide. Il y a une excellente discussion sur le fait de ne pas se culpabiliser, sur la pensée obsessionnelle et sur le fait de repousser ses limites. Si vous êtes un fan de Rob ou de l'émission, je pense que vous l'apprécierez ! Et puis, je fais les têtes les plus stupides sur les photos sans le réaliser. Je voulais juste que vous sachiez que je sais #nerdist. "


Source Source

"Good Time a permis à Robert Pattinson d'être mieux dans sa peau" - Interview avec The Hollywood Reporter

Après Variety, c'est au tour de The Hollywood Reporter d'avoir discuté avec Robert lors de la première du film :

Traduction  :

[...]
Robert Pattinson a passé un bon moment avec les réalisateurs Josh et Benny Safdie à la première New-Yorkaise du titre d'A24, mardi soir.

Le drame met en vedette Pattinson dans le rôle d'un petit criminel qui tente de courir contre la montre pour faire sortir son frère de prison après un braquage de banque raté.

Après avoir tourné le film bourré d'adrénaline, "Je suis plus confiant avec mon corps qu'avant," a raconté Pattinson à The Hollywood Reporter au Théâtre SVA. "C'est lié au fait de grandir en tant qu'Anglais - vous êtes très inhibé physiquement. J'ai fait quelque films où j'ai activement essayé d'être plus physique et de franchir mes niveaux d'inhibition et de droiture. C'est difficile. Mais dès que j'ai vu leur dernier film [Heaven Knows What] - c'est très cinétique - je savais juste que je voulais faire quelque chose avec eux."


"Personne n'a reconnu Robert Pattinson durant le tournage de Good Time" - Interview avec WWD

Jamais deux sans trois, cette fois-ci c'est avec WWD que Robert a échangé lors de la première



Traduction de l'article :

Robert Pattinson n'a pas été reconnu durant le tournage de "Good Time". 

"Pas une seule personne n'a même dit "Salut"," a révélé l'acteur à la première à New York, Mardi. 

Depuis l'époque où il est l'idole des adolescentes, Robert Pattinson a rarement pu échapper aux regards des fans et des photographes. Donc, cela a été un grand choc pour lui qu'il n'ait pas été reconnu une seule fois alors qu'il tournait son dernier film "Good Time" dans les rues de New York.
"Nous tournions tellement dehors que je ne pouvais pas me permettre que quelqu'un découvre que nous tournions un film durant tout ce temps et personne ne l'a fait," a déclaré l'acteur de 31 ans à la première New-Yorkaise du film mardi. "Après 3 mois à New York, personne ne m'a même dit "Salut"."


Nouvelles photos de Robert Pattinson à New York - Le 10 Août 2017